Étude médico-psychologique d’adolescents placés en Centre Éducatif Fermé en France

Soumis par Gaelle PAUPE le lun 18/11/2019 - 11h13
Type d'actualité
Actualité générale
image

Par le Pr. Guillaume BRONSARD et le Pr. Laurent BOYER

Les principaux résultats de cette étude menée dans 13 CEF français démontrent que : 

  • 46 % des jeunes présentent des troubles psychiques, 
  • 70 % de ces adolescents font ou ont fait l’objet d’une mesure de protection de l’enfance (administrative ou judiciaire),
  • 62 % ont connu  une exposition précoce aux violences (physiques, sexuelles et émotionnelles) avec un environnement familial très souvent perturbé (absence du père,  mère victime de violence, maladie mentale ou incarcération d’un parent).

Parmi les principales recommandations, figure la nécessité de renforcer les partenariats avec les professionnels de la santé mentale au niveau local et la prise en compte de ces jeunes au sein des projets territoriaux de santé mentale (PTSM) pilotés par les Agences Régionales de Santé. En outre, l'accent est mis sur le nécessaire accompagnement des équipes éducatives, avec un renforcement de laprise en compte de la santé mentale dans les formations initiales et continues des professionnels.
Les MDA sont préconisées comme acteurs pivots pour formaliser des liens entre les services de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent et les CEF. 

Ce projet de recherche a comme partenaire principal la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) qui est l’administrateur central des CEF. Il a été financé par la PJJ, la Direction Générale de la Cohésion Sociale (DGCS) et la Direction Générale de la Santé (DGS).

Télécharger ICI le rapport complet. 

Étiquettes