XXIIIe Assises nationales de la protection de l’enfance - "Majeur.e, ma peur"

image

Les dates

Date de début
Durée
2
jours

Se rendre sur place

Cité des Congrès de Nantes

5 Rue de Valmy, 44000 Nantes

Les détails

L’arrivée des 18 ans, et celle des 21 ans quand l’accompagnement a été prolongé, est une source d’angoisse pour la plupart des mineurs et jeunes majeurs accompagnés dans le cadre de l’Aide Sociale à l’Enfance.

 “Leur a-t-on apporté les repères et ressources suffisants en vue de leur avenir ?”
“Leur a-t-on proposé un projet de vie et un parcours adaptés ?”, “Qui va prendre le relais pour les aider dans leurs premiers pas d’adulte ?” …

L’arrivée à la majorité des jeunes qu’ils accompagnent est aussi une source d’inquiétude pour les professionnels.

Car si le plus grand nombre de ces jeunes s’en “sortent bien” dans leur vie d’adulte (et ils sont d’ailleurs de plus en plus nombreux, face aux raccourcis médiatique, à souhaiter rappeler que notre dispositif de protection de l’enfance les a aidés), la sortie de ce dispositif entre 18 et 21 ans n’est pas aisée. Elle se traduit pour la plupart de ces jeunes majeurs par des obstacles à franchir et des défis à relever peu ordinaires pour des jeunes de cet âge. Une majorité d’entre eux y parviennent, mais souvent dans des conditions difficiles, tandis que d’autres encore trop nombreux s’enfoncent dans des situations de grande vulnérabilité et d’exclusion.

Que peut-on améliorer dans les pratiques, dans les dispositifs, dans les politiques, Avant, tout au long du parcours en protection de l’enfance, et Après la majorité des jeunes protégés pour leur donner toutes leurs chances ? Quelles priorités revisiter dans la construction du projet de vie et de l’accompagnement des mineurs protégés (notamment en matière de liens, de vie sociale, de scolarité, de santé…) pour les préparer au mieux à l’avenir ? Quelles méthodes, ressources, collaborations pour y parvenir ? À leur majorité, quels outils, démarches, nouvelles coopérations développer pour que le passage concret à la vie d’adulte soit mieux soutenu ?

C’est à ces questions que tâcheront de répondre ces Assises à partir de nombreux témoignages et expériences concrètes de sortants de l’ASE, de professionnels de terrain et de spécialistes de ces questions, ainsi qu’à travers l’interpellation des décideurs concernés.

Ou comment la sortie du dispositif de protection de l’enfance constitue l’étape ultime qui réinterroge tout le sens des pratiques et toute la finalité de cette politique publique.

 

Pour en savoir plus et s'inscrire : https://assisesprotectionenfance.fr/assises2020/